Actualités

Comment optimiser son BFR ?

By 30 octobre 2015 No Comments

Suite de notre article sur les solutions pour améliorer sa trésorerie, avec maintenant un coup de projecteur sur l’optimisation du BFR.

Définition du BFR et ses enjeux

Le BFR est le Besoin en Fond de Roulement : BFR = Stocks + Créances clients – Dettes fournisseurs.

Il représente donc les décalages entre les décaissements et les encaissements de l’entreprise.

Un BFR supérieur au fond de roulement découlera sur une trésorerie négative, ce qui peut mettre en danger une entreprise, et jouera en plus avec les nerfs du dirigeant !

Devoir faire appel au crédit pour financer sa trésorerie est une solution à court terme qui n’est jamais plaisante pour un dirigeant. L’optimisation du BFR quant à elle découle sur des bénéfices à long terme et permettent la mise en place d’une trésorerie positive pérenne.

Quelles sont donc ces bonnes pratiques ? Quels postes sont concernés ?

Optimisation du poste fournisseurs

L’optimisation du poste fournisseurs est celui auquel on pense généralement en dernier. L’objectif est de maximiser la durée entre la date de livraison et le règlement de nos fournisseurs, tout en maintenant une bonne relation, véritable bouclier de préservation de son BFR. Alors que l’on se focalise bien souvent sur la négociation des prix, une politique de paiement à notre avantage peut être nettement plus génératrice de cash. Quelques bonnes pratiques :

  • Négocier les délais au même titre que les prix
  • Maitriser l’offre : marges, modes de paiements, délais, …
  • Limiter les risques en sélectionnant ses fournisseurs : analyse du risque et validation de la faisabilité.

Optimisation de la gestion des stocks

De la prévision des ventes à l’approvisionnement, de la distribution à la gestion des retours, la gestion du stock peut vite devenir une bruleuse de cash si elle n’est pas optimisée. Une automatisation de certaines taches couplée à l’utilisation de tableaux de bords performants est indispensable à la préservation d’un bon BFR.

Optimisation du poste clients

Un tiers des défaillances d’entreprises sont dues aux impayés clients. Afin de maintenir sa pérennité, l’entreprise se doit d’optimiser la gestion de son poste clients. Le dirigeant n’est pas le seul concerné par ces optimisations, les commerciaux, le comptable ou encore le crédit manager sont à même de mettre en place des actions amélioratrices du BFR.

Voici les différentes étapes du processus clients :

  • Date de commande : politique de livraison et gestion des commandes
  • Date de livraison : facturation
  • Date de facture : gestion des termes de paiement
  • Date d’échéance : politique de relance et de recouvrement
  • Date de crédit en compte : réception du règlement

Pour optimiser le BFR, il convient de réduire au maximum le temps entre la date de commande et la date de crédit en compte.

Les bonnes pratiques de gestion du poste clients :

  • Segmentation des clients et bonne répartition du chiffre d’affaires et du risque
  • Diminution des délais de paiement
  • Choix du moyen de paiement
  • Amélioration du processus de facturation
  • Mettre en place un processus et une réelle stratégie de recouvrement

Tout cela ne peut se faire sans un tableau de bord financier de l’entreprise permettant de suivre les indicateurs sur les différents postes, et à tous les stades du cycle de vie de vos factures.

Optimisez votre BFR !

Réduisez les retards de paiement de vos clients avec Collectys, logiciel de relance créances clients.

Découvrir Collectys