Actualités

Quel est le sport le plus pratiqué par les entrepreneurs français ?

Il existe un sport pratiqué par 63,5% des entrepreneurs français. Cela représente plus de 2,3 millions de pratiquants ! C’est plus que les 1,9 millions de licenciés en football. Bien que très en vogue, il est également le moins aimé par ses pratiquants eux mêmes… Il s’agit bien sûr de la pratique des retards de paiement, qualifiée par les entrepreneurs français de « Sport National », et la France y est même parmi les championnes d’Europe !

Des délais en hausse, des lois qui ne suffisent pas

En France, l’écart moyen entre la date convenue et le règlement effectif est de 13,6 jours, un record depuis 10 ans. Notez bien que c’est une moyenne…Alors qu’un semblant de reprise économique s’était fait sentir depuis le début de l’année, le manque de trésorerie accumulé et la croissance ralentie du deuxième trimestre 2015 ont rallongé les délais de paiement.

Certes il y a la bonne volonté d’Emmanuel Macron, mais les petits patrons se plaignent de l’inutilité de ces lois et des difficultés d’application pour les TPE et PME, notamment face à des grands comptes comme en témoigne Benjamin Rosoor :

« Je kiffe la loi. Mais mon client s’en moque. En clair, aujourd’hui, moi, petit patron de PME, j’ai 25% de mon chiffre d’affaires dû. La plupart de mes clients « mauvais payeurs » font plus d’1 milliard de CA annuel. »

Un sport ‘mortel’

Pratiquer une activité régulière est bonne pour votre santé. Mais pratiquer « le sport national » des retards de paiement cause du stress, insomnies, des maux de tête, et pourrait même conduire au Burn-out. Pire, il est mortel pour les entreprises : 6 entreprises meurent toutes les heures en France. 25% de ces défaillances sont dues à des impayés de leurs clients. Il y a donc une entreprise qui meurt toutes les 33 minutes à cause des impayés en France.

MAJ : le chiffre a évolué, et dans le bon sens ! Une entreprise meurt aujourd’hui toutes les 35 minutes en France pour cause d’impayés.

Affacturage ou optimisation de l’encours ?

L’affacturage a le vent en poupe et est même conseillé par certaines banques. Cependant, bien qu’il enlève une part du risque et peut représenter une solution très intéressante à court terme, le coût peut vite être très élevé.

L’optimisation de l’encours client, moins connue, représente pourtant de l’argent à disposition pour l’entrepreneur. Communication, anticipation du risque client, gestion des litiges, mise en place d’un processus de recouvrement optimal : il est possible de recouvrer 80% de factures impayées après quelques mois grâce à une meilleure gestion du poste clients & une solution innovante. De quoi, pour un entrepreneur, retrouver sa trésorerie, le plaisir dans son entreprise et le sommeil !